Le prophète Elie

Elie (- 873 à - 853) est un Prophète biblique. Son nom en hébreu est « Eliyahû » signifiant « Yahweh est mon Dieu » ; il est proche de l’expression arabe « Houa Allah » qui veut dire « C’est Lui Dieu », car aussi bien l’hébreu que l’arabe sont des langues sémitiques. Il prophétise au temps du roi d’Israël, Achab au 9e siècle, contre le culte des divinités Baals et accomplit de nombreux miracles.

Le prophète Salomon

Salomon (Suleyman), - 972 à - 932, est le fils de David et de Bethsabée, selon la Bible. A l’image de son père, il est considéré comme le roi d’Israël, et non comme un Prophète. C’est sous son règne que furent édifiés le Temple, le Palais Royal, les places fortes et que furent constituées la flotte et l’armée.

Le prophète David

David (- 1 000 à - 972), est considéré par la Bible comme le roi d’Israël et non comme un Prophète. Il apaise le roi Saül par sa musique et abat d’un coup de fronde, le géant Goliath (Jallout). Il épouse Michol, la fille de Saül, puis une fois tombé en disgrâce, il mène une vie errante marquée par de nombreux exploits guerriers.

Le prophète Saül

Selon la Bible, Saül (- 1020 à - 1000) serait chronologiquement, le premier roi des Israélites. Il a été proclamé par le Prophète Samuel et a combattu les Philistins et les Amalécites, sur lesquels il a remporté la victoire. Devenu vieux, il appelle David (Prophète Daoud), pour le distraire de sa neurasthénie avec sa musique.

Les prophètes Moïse et Aaron

Moïse, en français, Moshé en hébreu et Moussa en arabe, est un Juif, d’origine égyptienne, l’un des lointains descendants de Jacob, que Joseph avait introduit dans ce pays. Les sources historiques à son sujet ne sont pas établies, aussi les judéo-chrétiens s’en tiennent à la tradition biblique. Selon cette dernière et notamment le Pentateuque, Moïse serait né dans la tribu des Lévi, qui contrairement aux autres, ne possédait pas de territoire propre, mais c’est parmi ses membres que se recrutaient les prêtres ou lévites.

Témoignages de convertis à l'Islam