Elle veut se convertir mais craint l’effet de la nouvelle sur la santé de sa mère

Publié dans Questions/réponses aux convertis

Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

 

Je ne suis pas musulmane, mais je respecte la religion et y crois. Je crois en Allah, même si les non-musulmans considèrent ceux-ci comme des infidèles. Cependant, je ne peux pas changer de religion puisque ma mère est malade et ne supportera pas la perte de sa fille unique. J’aime un musulman et nous voulons nous marier et je lui ai fait une promesse ferme qu’en cas de mariage, nos enfants seraient musulmans. Pouvons-nous nous marier sans que je change ma religion. Je voudrais également que vous m’orientiez vers d’autres sources qui me permettraient d’en connaître davantage sur ce sujet ?

Louange à Allah. Vous avez franchi une étape importante dans le sens de la connaissance et de l’acceptation de la vérité. Ce que j’ai compris de votre question est que vous désirez vous convertir à l’Islam, mais nourrissez des craintes à propos des effets de votre éventuelle conversion sur la santé de votre mère. Si vous ne craignez que cela, je vous dis qu’il n’est pas facile de contourner cet obstacle. Cependant, il vous est possible, sur le plan pratique, de dissimuler votre conversion et faire en sorte que la nouvelle ne soit pas diffusée. Il n’est pas nécessaire que votre conversion soit annoncée dans un centre islamique ou ailleurs. Car il vous suffit de prononcer les deux attestations (voir la question n° 1402) et de commencer les pratiques rituelles. Vous pouvez observer la prière clandestinement. De même, vous n’aurez pas de difficulté à pratiquer le jeûne dans la mesure où il vous sera facile de trouver une excuse quand on vous invite à manger au cours des journées du mois de jeûne. Je voudrais ici vous rappeler trois choses :

La première est que le motif de votre conversion doit être la recherche de l’agrément d’Allah, le Transcendant et Très Haut. Car Celui-ci a dit dans le saint Coran qu’Il n’agrée que l’Islam en tant que religion : « Et quiconque désire une religion autre que l' Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l' au-delà parmi les perdants. » (Coran, 3 : 85).

L’objectif visé à travers votre conversion doit être la protection de votre personne contre un séjour éternel dans le feu de l’enfer et votre accès à un paradis aussi vaste que les cieux et la terre.

Le motif de votre conversion à la religion ne doit pas être lié à un sentiment passager né de vos relations avec le musulman en question. Vous devez savoir que votre conversion est indispensable, que vous ayez épousé l’homme ou pas.

La deuxième est que l’obéissance à Allah et à Son Messager Muhammad (pbsl) prime l’obéissance aux proches parents et amis, notamment la mère, l’ époux et les autres. Or, Muhammad, le Prophète de la bonne voie, qui ne parlait que pour transmettre la révélation reçue de son Maître, a dit :

« Trois choses permettent d’éprouver la douceur de la foi :

- aimer Allah et son messager plus que tout autre ;

- aimer son prochain dans le seul but de complaire à Allah ;

- détester le retour à l’infidélité comme on a horreur d’être jeté dans le feu. » (Sahih de Boukhari, Fateh, n° 16). Le Prophète (pbsl) a dit également : « L’un de vous ne croira pas vraiment aussi longtemps qu’il ne m’aura pas aimé plus que ses enfants, ses parents et tous les hommes ». (Sahih de Mouslim, n° 44).

La troisième est que si vous craignez de perdre votre mère suite à votre conversion à l’Islam puisque vous croyez que l’Islam vous invitera à rompre vos liens avec elle à cause de son infidélité, vous avez tort. En effet, l’Islam recommande le bon traitement des parents, même s’ils sont des infidèles. Peut-être serez-vous plus serviable à l’égard de votre mère après votre conversion. Ce qui pourrait l’attirer elle-même à l’Islam. Hâtez votre conversion à l’Islam et invitez votre mère et d’autres à rejoindre cette religion fondée sur le culte d’Allah, l’Unique qui n’a point d’associé. Si vous faites cela, votre bonheur sera parfait puisque vous vous serez sauvée et aurez sauvé votre mère de l’enfer.

Je demande à Allah de précipiter votre conversion à l’Islam, de vous y raffermir et de vous donner un bon mari et une bonne progéniture. Allah est celui qui guide (les gens) dans le droit chemin.

 

Islam Q&A - Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

Témoignages de convertis à l'Islam