Le tuteur d’une chrétienne convertie à l’Islam

J’appartiens à une famille musulmane et je suis éduqué dans la foi musulmane. J’ai néanmoins traversé une étape de ma vie que je considère comme une étape d’obscurité au cours de laquelle j’ai commis durant plusieurs années des actes « djahiliens », c’est-à-dire criminels et irresponsables. Mais - Allah soit loué - Allah m’a accordé le bienfait de me guider et de me ramener dans le chemin droit.

Comment se comporter avec des parents non-Musulmans ?

Certes la louange est à Allah, Seigneur des mondes, j’atteste qu’il n’y a de divinité si ce n’est Allah, Seul et sans associer et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et messager ; Que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons... Ceci dit : Certes, le discours autour de la bonté envers les pères et mères, est un discours qui traite d’un point qui relève de la plus haute importance et cela se traduit par le fait qu’Allah – Louange à Lui, Le Très Haut, a étroitement associé Son droit à celui des parents, à plusieurs endroits dans le Saint Coran, comme dans Sa parole – Exalté Soit-Il – dit : « Et ton Seigneur a décrété : « N'adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère...

Elle veut se convertir mais craint l’effet de la nouvelle sur la santé de sa mère

Elle veut se convertir mais craint l’effet de la nouvelle sur la santé de sa mère Je ne suis pas musulmane, mais je respecte la religion et y crois. Je crois en Allah, même si les non-musulmans considèrent ceux-ci comme des infidèles. Cependant, je ne peux pas changer de religion puisque ma mère est malade et ne supportera pas la perte de sa fille unique.

Témoignages de convertis à l'Islam